Originaire de Lorraine, Jean Susse monte à Paris en 1758 pour y exercer le métier de son père, fabricant de meuble. Son fils aîné, Jean Baptiste, reprend l’entreprise.
Ses frères, Nicolas, graveur, et Victor, marchand de papier, fondent la papeterie Susse frères et loue en 1806 le n°7 passage des Panoramas et achète en 1816 les n°7-8. Susse frères vendent « l'article de Paris » ce qui permet de trouver un peu de tout.

Voici ce qu'en dit Montigny en 1825 : « arrêtons-nous chez Susse, le papetier avoué par la mode. Le moyen de faire un choix, s’il n’est arrêté d’avance ! Voulez-vous des écrans mécaniques, de jolis souvenirs, des coffres, des écritoires, des pupitres à secrets, des boites pour les cartes de visite ? Choisissez, Mesdames, et si, par impossible, vos maris vous accompagnent, tâchez qu’ils ne jettent pas les yeux sur ces grands porte-feuilles rouges, verts et noirs ; il n’en faut pas davantage pour leur faire tourner la tête. Réclamez cet honneur, Mesdames, il vous appartient. »

Ils ouvrent en 1827 un second magasin 31 rue Vivienne sur la place de la Bourse.

Leur réussite est confirmée en 1830 par leur élévation au titre de Fournisseurs de la reine Marie-Amélie, l’épouse du roi Louis-Philippe, et de la princesse Louise, leur fille, qui épouse le roi Léopold I des Belges en 1832, puis en 1847 à celui de Fournisseurs du duc de Montpensier. Ils sont brevetés de l’empereur et de l’impératrice et du roi des Pays Bas.

Alexandre Dumas père dit de Susse : « Quel commerçant... il vend tout et surtout ce qui ne concerne pas son état ».

Delacroix Le Tasse dans la maison des fous huile sur toile 50x60cm

Il achète, vers 1840, pour 600 Francs. « Le Tasse dans la prison des Fous » de Delacroix qu'il rétrocède, en 1866, à Khalil-Bey pour 15 000 Francs et il fait 50 000 Francs à la vente.

Dantanorama gravure de Grandville paru dans le Charivari du 28-02-1836
Jean-Pierre Dantan dit Dantan jeune fait en 1831 une caricature de Cicéri sous forme de statuette qui rencontre beaucoup de succès. Sa principale activité devient alors la caricature de ses contemporains et il confit la vente des statuettes à la papeterie Susse. Elles sont soit en plâtre, soit en bronze et existe en différentes tailles. Il crée, dans ses salons un Dantanorama dont le catalogue réalisé par Jean-Jacques Grandville est édité en 1834. La présence de ces caricatures dans les vitrines provoque des attroupements devant les deux magasins. L'édition de ses statuettes culmine dans les années 1840.

daguerrotype 1839           daguerrotype 1839-2

En 1839 Jacques Mandé Daguerre Louis signe un contrat avec son parent Alphonse Giroux et avec la maison Susse Frères pour produire les caméras réalisant les daguerréotype selon ses instructions.

Susse se consacre à la sculpture en fonte à partir de 1839, lors de l'Exposition des Produits de l'Industrie, et cela deviendra sa principale activité. La même année il édite son premier catalogue.

La papeterie Susse quitte le passage en 1844.

Susse freres

En 1847, Susse reçoit l'autorisation d'utiliser le procédé de réduction Sauvage qui permet la réalisation de petits bronzes d'ameublement reproduisant des œuvres célèbres.

Vers 1847, ils sont les premiers à exploiter un brevet pour fournir de la peinture à l’huile en tube.

                                                       perforation susse

En 1854 les premiers timbres perforés apparaissent en Angleterre. Les Frères Susse vont créés en 1861 une machine dont la dentelure est 7 1/2 x 7. Grace au 2% de remise ils vendent le timbre perforé au même prix que la poste. Le premier timbre perforé de la poste est le 20c au type Empire à l'effigie de Napoléon III en aout 1862.

Albert Susse donne la priorité à son activité de fondeur au début du 20ème siècle et abandonne l'activité de papeterie.

Susse Fondeur situé, depuis 1926, 7 avenue Jeanne d'Arc à Arcueil emménage, en mars 2013, dans les locaux de l’ex fonderie Godard au 19 rue Perrot à Malakoff.

C'est aujourd'hui la plus ancienne fonderie d'art de France en activité et elle a reçu le label Patrimoine vivant.

Depuis le 24 juin 2015 la galerie Susse Freres est ouverte au Palais Royal à Paris du 56 au 62 Galerie de Montpensier. Ils exposent les fontes de Susse Fondeur et des tableaux et céramiques d'artistes pour les vendre.